Un Pokémon sous le sapin

– Article écrit par l’ami Remouk (DansTonChat) – Merci à lui –

La saga Pokémon compte un grand nombre de suites ou de spin-offs, et pourtant cela n’empêche pas l’usine Pikachu de nous proposer régulièrement des remakes, histoire de faire du neuf avec de l’ancien… C’est le cas de Pokémon Sparkling Pearl et Sparkling Diamond sur Switch , mais alors mérite-t-il une petite place sous le sapin ?

Qui dit remake dit gameplay à l’ancienne : sous un nouveau moteur graphique tout beau et frais (le jeu est mignon comme tout), se cache les mêmes rouages ​​que les versions originales de Pearl et Diamond. Ce n’est pas une mauvaise chose car ils étaient cool, et honnêtement ça m’a fait plaisir de retrouver une aventure traditionnelle, en vue de dessus comme à l’époque. On retombe en enfance. ??

Alors allons-y : nous marchons de ville en ville dans la région de Sinnoh, nous rencontrons d’autres dresseurs, nous les combattons tour à tour, nous capturons de nouvelles créatures, nous les entraînons, elles évoluent, nous affinons leurs compétences. équipe pour espérer battre les champions d’arènes… Stratégie, découverte, on ne peut le nier, la formule de ce RPG est toujours aussi plaisante !

Côté évolution, le partage d’XP est rendu obligatoire, ce qui convient à 90 % des joueurs mais va mettre en colère les puristes (à juste titre, car cela aurait pu être facultatif). Pour le reste, au-delà du visuel amélioré, certains aspects secondaires sont intelligemment étendus (capacités secrètes, souterrains, concours, fonctionnalités en ligne…), on apprécie les améliorations même si globalement on est en terrain connu.

A voir également  Incarnez la personne de vos rêves et trompez les algos avec la #CookieFactory

Histoire de pinailler, car on adore : les petits défauts habituels de ce genre de jeux (textes impossibles à passer, actions répétitives dans les menus, etc.) sont malheureusement toujours présents, et les mouvements sont un peu rigides. Pas de quoi gâcher le plaisir, mais on aurait apprécié une ergonomie plus fluide, plus moderne pour ces épisodes sortis il y a 15 ans.

Si la progression semble assez aisée (grâce au multi XP ou à l’aide-mémoire sur l’efficacité des attaques par exemple), le contenu reste conséquent et offre une excellente durée de vie. Compléter le Pokédex va vous prendre un bon nombre d’heures. 🙂 Pour ça, je pense que c’est une très bonne entrée en matière pour découvrir la licence ou pour faire un kiff rétro-nostalgique !

Bref, ce n’est pas loin d’être le parfait petit Pokémon à l’ancienne, mais quelques anachronismes gâchent (très) légèrement la méga-fête. Cependant, si vous recherchez une aventure plus classique dans les derniers jeux Pokémon (Sword and Shield), c’est une bonne alternative, une valeur sûre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page